Aziza Davronova & WU MAN

Un étonnant voyage musical sur la route des très anciens échanges commerciaux et culturels entre Extrême-Orient et Occident.

 

Aziza Davronova, voix, dutar, dap. Wu Man, pipa. Sirojiddin Juraey, dutar, tanbur, sato. Basel Rajoub, saxophones, duclar. Andrea Piccioni, tambourin. Feras Chareston, qanun. Abbos Kosimov, doira.

Leurs instruments dessinent, par leurs origines diverses, un chemin qui épouse les antiques routes de la soie. De la Chine à la Méditerranée, ils nous racontent et font revivre l’histoire des échanges culturels qui, on le sait, accompagnèrent de tout temps les échanges commerciaux entre Extrême-Orient et Occident.

Aziza Davronova est originaire de Boukhara, l'une des grandes cités-oasis de la Route de la Soie, en Ouzbékistan. Elle a étudié la musique traditionnelle ouzbèque au Conservatoire d'État d'Ouzbékistan, à Tachkent, où elle a été l'élève de Shavkat Matyakubov. Aziza se produit désormais au sein de la Société philharmonique d’État d’Ouzbékistan. Elle est spécialiste du maqom (ou maqam), forme d’improvisation vocale ou instrumentale commune aux peuples musulmans d'Asie Centrale, notamment au Xinjiang et au Tadjikistan.

En partenariat avec les Instituts Confucius de Bretagne et des Pays-de-la Loire et Aga Khan Music Initiative.

Réserver vos places

Nantes
fév
lundi 11
20:00 Nantes
Angers
fév
mercredi 13
20:00 Angers