Diaporama Hamlet #2

2°Un Hamlet collectionneur d’art                                                                             Sur la scène de l’Opéra et de l’Opéra-Comique, à Paris, il fut le grand baryton des années 1860 à 1880, chantant Méphisto, Don Giovanni, Escamillo, Figaro et bien d’autres rôles encore. Jean-Baptiste Faure était un interprète si émouvant, si intense, si exigent envers lui-même, qu’Ambroise Thomas n’hésita pas à changer pour lui la tessiture du rôle-titre d’Hamlet, initialement pensé pour un ténor. Mais on a oublié que cet artiste formidable fut en outre le collectionneur inspiré d’un art qui était alors à la pointe de la modernité. Les tableaux impressionnistes dont il s’était rendu acquéreur firent grand effet lors de la vente qui eut lieu peu après sa mort en 1914. Il possédait notamment plusieurs toiles de son ami Edouard Manet, dont un portrait de lui-même en costume de Hamlet.