Ça va mieux en le chantant : « Du surgrave au suraigu »

Ça va mieux en le chantant : « Du surgrave au suraigu »

à l’Opéra de Rennes le 30 janvier 2019.

Explorer les limites de la voix, dans le grave et dans l’aigu, c’est toute l’histoire de l’opéra, qui ne se lasse jamais de poser de nouveaux défis aux sopranos comme aux basses. Il y a de nombreux exemples dans l’opéra comme dans la musique populaire. Mais au fait, connaissons-nous les limites de notre propre voix dans le grave et l’aigu ?