Biographie de Déborah Cachet
soprano

 

Arminda

Lauréate du Jardin des Voix 2019 (Belgique)

 

Lauréate de nombreux prix, Déborah Cachet est finaliste en 2017 du Concours International d’Opéra Baroque Pietro Antonio Cesti à Innsbruck. Elle se perfectionne lors de prestigieuses académies : la Dutch National Opera Academy, l’académie de Royaumont (avec René Jacobs, Raphaël Pichon et Christian Immler), l’Académie d’Ambronay (avec Paul Agnew)… En tant que soliste, elle se produit régulièrement avec les ensembles Pygmalion (Raphaël Pichon), Correspondances (Sébastien Daucé), , L'Achéron (François Joubert-Caillet), Le Poème Harmonique (Vincent Dumestre), Clematis (Stéphanie de Failly), l’Akademie für alte Musik de Berlin et Scherzi Musicali (Nicolas Achten), avec qui elle enregistre son premier disque en 2016 (La Maddalena d’Antonio Bertali). Elle a depuis participé aux enregistrements de Stravaganza d'Amore avec Pygmalion et de ​Breve è la vita nostra avec Le poème Harmonique. Récemment, on a pu l’entendre au festival de musique ancienne d’Utrecht dans Les Boréades (Rameau) avec l’ensemble Collegium 1704 (Vaclav Luks), dans le rôle-titre de Didon et Enée (Purcell) avec l’Arcal, pour les Leçons de Ténèbres avec Le Poème Harmonique et Les Talens Lyriques (Christophe Rousset), ou encore dans Psyché (Locke) avec l’Ensemble Correspondances.